indépendance catalogne arguments

1° Ceux que les grands médias nous présentent comme de gentils manifestants pacifiques molestés par la police espagnole étaient en train de réaliser un acte séditieux. Soumis par axisa françois (non vérifié) le mer 17/09/2014 - 19:32, guérir la frustration…quelle est la dimension universelle de ce projet ?Se tout évidence aucune sauf à admettre que le paroxysme de l'égoïsme est une valeur universelle ! Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Carles Puigdemont est élu président de la généralité de Catalogne en janvier 2016, et il promet d’organiser un référendum sur l’indépendance de la région, qui finalement prend lieu en octobre 2017. You must have JavaScript enabled to use this form. En fait, le catalan devrait certes exister, mais non être imposé. Soumis par Leo The KIng (non vérifié) le lun 28/05/2018 - 13:55, Soumis par Anonyme (non vérifié) le lun 28/05/2018 - 13:56, Soumis par Anonyme (non vérifié) le lun 28/05/2018 - 13:57. Son contenu ne reflète pas nécessairement l'opinion personnelle de l'auteur. Nous nous proposons dans cet article de résumer, de manière synthétique et non exhaustive, une série d’arguments, peu évoqués par les commentaires des grands médias français, en défaveur de l’indépendance de la Catalogne. représente la forme majoritaire du capitalisme --" Néanmoins, de nos jours, la frustration des citoyens catalans ne cesse d’augmenter parce qu’ils voient que la coopération avec l’Espagne est de moins en moins possible. Si on sépare la Catalogne de l’Espagne, toutes les deux verraient leur potentiel réduit. La langue catalane a tendance à s’imposer de plus en plus. L’avenir économique de la région est flou. Si la Catalogne devenait indépendante, seule l’identité Catalane serait reconnue en Catalogne. Il convient de préciser même que l’État espagnol met son veto à la reconnaissance du catalan comme langue officielle de l’Union Européenne. Actuellement, c’est l’État central qui attribue les retraites que la Catalogne, elle seule, ne pourrait pas financer sans tomber dans un désastre économique. [i] https://russeurope.hypotheses.org/2116 09/10/2017 07H00 Barcelone (Breizh-info.com)  En marge des foules qui se sont levées dimanche 1er octobre pour aller voter et les jours suivants pour défendre les conséquences de leur vote cest à dire lindépendance immédiate de la Catalogne il y a aussi des Catalans et des habitants de la Catalogne qui sont opposés à lindépendance. L’Espagne a connu des périodes sombres mais aussi des époques plus glorieuses durant lesquelles elle était une référence dans le monde. De plus, la Catalogne est la communauté autonome la plus débiteuse (avec 28.769 million euros) suivie par Valence (16.280 millions euros) et Madrid (12.592 millions euros). "À partir de demain, beaucoup de choses vont changer. - les arguments economiques Les indépendantistes affirment que la Catalogne verse plus d'argent à l'Etat central qu'elle ne reçoit et souffre d'un "déficit fiscal" pouvant atteindre 16 milliards d'euros par an. Qui sait par exemple qu’une partie des indépendantistes catalans est en faveur du droit du sang en ce qui concerne la reconnaissance de la citoyenneté catalane ? Les champs obligatoires sont indiqués avec *. Ces chiffres dépassent largement le quota de solidarité territorial raisonnable et ont comme conséquence l’endettement toujours plus important de la Catalogne. Je vous invite à prendre connaissance de la philisophie de Duel Amical. Catalogne : revivez la journée où le parlement catalan a déclaré l’indépendance Le parlement catalan a adopté vendredi 27 octobre la sécession de la région. "Même Lénine ..." renoncer à la dictature du prolétariat ? [iii] http://www.vududroit.com/2017/09/apres-yougoslavie-lespagne/ » Le discours sonne bien, mais le problème est que ces chiffres ne sont pas vrais. Les trois dernières années, le département d’État des États Unis a dénoncé que les lois qui favorisent la langue catalane dans l’éducation et dans le commerce en discriminant le castillan ce qui porte atteinte aux Droits de l’Homme. Autrement dit, chaque année, plus de 22 milliard d’euros quittent la région pour s’ajouter à la trésorerie commune, revenu de l’Etat dont la Catalogne bénéficie beaucoup moins que … Le nationalisme catalan vit alors des jours tranquille. Nationalisme vs Nazisme. En voici les principales raisons. Le Parlement catalan a proclamé l'indépendance de la Catalogne par 70 voix pour, dix voix contre, et deux votes blancs, en l'absence de l'opposition. Stratpol fournit des analyses politico-stratégiques et économiques sur toutes les zones, pays et continents, dans le but de permettre des prospectives réalistes. Questions/Réponses. Les partisans de l'indépendance rêvent déjà à demain. Josep Borrell, ancien m… Un des arguments fondamentaux qui a alimenté le débat sur l’indépendance est que la Catalogne subirait le pillage financier annuel de plus de 16 milliards d’euros par le reste de l’Espagne. Le castillan prédomine dans plusieurs domaines, comme par exemple la justice ou l’administration d’État. [ii] https://ruptures-presse.fr/actu/referendum-catalogne-independance-ue/ Cette vitalité est un argument de poids pour les partisans de l’indépendance, persuadés que la Catalogne sera bientôt le Danemark ou la Suisse de l’Europe du Sud. Que passerait-il alors pour les Catalans qui se sentent Espagnols ? C’est ce que reflète un récent arrêt du Tribunal Constitutionnel. Soumis par Jean-Michel Critique (non vérifié) le sam 14/10/2017 - 19:22, Mais qu'est-ce qu'il ne faut pas lire --", MANGIONE : je pense que si tu lisais tout l'article ... Dans une telle situation, des droits de douane se mettraient en place à des taux très élevés, au niveau des transactions commerciales, que ce soit avec l’Espagne comme pour le reste de l’Europe. Le référendum organisé en Catalogne, quel qu’ait pu être son résultat, était illégal et inconstitutionnel. Ceux qui considèrent que la Catalogne devrait devenir indépendante négligent les conséquences néfastes que cela entraînerait, que ce soit en terme économique, politique ou culturel. Et même, la Catalogne n’aurait aucune influence sur les décisions internationales. Aujourd’hui l’Espagne se trouve parmi les 12 pays les plus puissants du monde. L'universalité n'est pas transcendante ... Les élections législatives en Catalogne en septembre 2015 font arriver une majorité indépendantiste au pouvoir. Rencontre Poutine-Macron : Le Drian est-il incompétent ? La réalité est qu’on vit dans un monde globalisé et très compétitif. En terme économique, un pays de 7 million d’habitants dont 1,5 million sont retraités n’est pas viable. Or, outre le fait qu’il n’y ait aucune indépendance possible dans le cadre de l’UE, si la Catalogne venait à déclarer son indépendance, elle sortirait conséquemment de la construction européenne, et ceci, dans les faits, de façon définitive. Car pour qu’un nouvel État puisse être accepté au sein de l’UE, sa candidature doit être acceptée par l’unanimité des États-membres. Seule l’indépendance pourrait mettre fin à l’exploitation de la Catalogne qui paye plus que 10% de son PIB à l’État central. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Ainsi, les manifestants catalans, par leurs velléités d’indépendance, ne font que nourrir le risque d’une guerre civile. https://ruptures-presse.fr/actu/referendum-catalogne-independance-ue/, http://www.vududroit.com/2017/09/apres-yougoslavie-lespagne/, https://www.youtube.com/watch?v=bYZ-hsF3CSs, https://blog.mondediplo.net/2015-04-06-Lecons-de-Grece-a-l-usage-d-un-internationalisme, https://www.upr.fr/actualite/catalogne-lue-leuro-se-passerait-cas-dindependance, La Republika Srpska, un Etat serbe au coeur de la Bosnie-Herzégovine. En fait, c’est la région de Madrid qui contribue le plus à l’État en apportant 12.890 millions Euros au budget central, tandis que la Catalogne arrive en deuxième position avec 10.132 millions Euros. Le monde n'est fondé sur l'universalisme que depuis que les français ont imposé leur vision des Lumières. La situation pourrait changer avec la proclamation de l’indépendance de la Catalogne. Le déficit fiscal Propriétaire d’une entreprise de services pharmaceutiques, Antoni Gelonch considère que l’appartenance à l’Espagne est un frein pour le développement économique de son territoire. La seule garantie de la culture et de la langue catalaneL’indépendance serait une garantie efficace pour protéger la culture et la langue catalanes. Les Communautés Autonomes doivent coopérer pour construire une Espagne plus prospère et non pour fomenter la division. Seule l’indépendance pourrait mettre fin à l’exploitation de la Catalogne qui paye plus que 10% de son PIB à l’État central. Car si on commence à accepter l’idée qu’une région puisse déclarer unilatéralement son indépendance, comme ce fut le cas il y a plusieurs années pour le Kosovo, rien n’empêchera demain les Corses, Bretons, Ecossais, Flamands de déclarer à leur tour de manière unilatérale leur indépendance en se prévalant de l’exemple catalan[iii]. Avec ses 7,5 millions d’habitants et sa capitale, Barcelone, la Catalogne est une région avec une identité régionale forte. Madrid collecte les impôts et transfère de l’argent aux régions. Acte égoïste je suis d'accord mais tu ne peux nier les "négociations de l'identité catalane", je ne suis pas sûr d'avoir vu humiliation ou mauvais traitement dans les articles --" Plusieurs économistes de renom assurent que la Catalogne indépendante serait le quatrième pays le plus riche dans l’Union Européenne. Enfin, la sécession est le meilleur moyen pour renforcer la démocratie. ©2011 - 2019 All rights reserved to Duel Amical. [iv] https://www.youtube.com/watch?v=bYZ-hsF3CSs Le président du gouvernement a déclaré que « si la Catalogne n’avait pas eu un si grand déficit budgétaire avec l’Espagne, 20 000 millions de dollars par an, dans deux ou trois ans, nous pourrions tout à fait avoir réglé la dette. C'est l’un des arguments récurrents des indépendantistes : la Catalogne serait volée par l’Espagne. Partant de ce constant, nous, les Catalans, nous ne pouvons faire prévaloir nos revendications et protéger nos intérêts que par la sécession qui mettrait fin à une subordination espagnole de 300 ans. Une vision tellement arrierée n’a aucun sens lorsque tout le monde tend à s’unir pour garantir le dialogue, le bien-être et la compréhension mutuelle des êtres humains, dépassant la séparation, la rancune et la haine. Le virage indépendantiste d'une grande partie de l'opinion publique catalane se fait en 2010 quand le tribunal constitutionnel espagnol rejette le nouveau statut de la Catalogne, l'Estatut. Il n’empèche, en pleine crise économique, institutionnelle et morale, qu’elle est l’un des peu projets politiques qui peut unir le plus efficacement les citoyens. 3° L’armée espagnole n’acceptera jamais que la Catalogne fasse sécession étant donné que tous les soldats espagnols, depuis la période franquiste, prêtent serment sur leur vie, en entrant dans l’armée, de défendre l’intégrité du territoire national[iv]. Contrairement au référendum pour l’indépendance de la Crimée où l’ordre constitutionnel ukrainien antérieur avait été aboli par la « révolution de Maïdan »[i], dans le cas de la Catalogne, l’ordre constitutionnel espagnol existe bel et bien. Précisions sémantiques : gauchisme, libéralisme, nationalisme, homophobie etc. A la différence d’autres nationalismes, le catalan ne se base pas que sur des arguments romantiques et identitaires. Qui plus est, l’Union Européenne ne regarderait pas de bon œil la sécession de l’un de ses États membres, ce qui mettrait la Catalogne à la porte. L’Espagne est l’un des pays les plus anciens d’Europe, qui a longtemps joué un rôle important dans l’Histoire. Les propos tenus et opinions présentées ne représentent que l’opinion des auteurs des contributions libres et n’engagent pas STRATPOL ni son équipe. Ils affirment que la santé économique de la région, surendettée et qui a dû demander une aide de quelque 9 milliards d'euros, serait nettement meilleure avec un budget propre. L'indépendance de la Catalogne aurait des conséquences négatives en terme économiques et sociaux. Depuis la deuxième moitié du XIXe siècle, les Catalans cherchent à trouver un accord avec l’Espagne. On voit que tu donnes clairement ton opinion, Soumis par MANGIONE (non vérifié) le mer 11/10/2017 - 19:13. pourquoi la catalogne veux son independant quels interets economique,culturels? Pourquoi construire des barrières quand le monde entier esaye de les éliminer? Catalogne: les arguments des pro et anti-indépendance. Panam2014 : ma remarque (qui n'est pas un avis sur la fusion) est factuelle : il y a eu au moins 5 décalarations d'indépendance de la Catalogne depuis le XVII e siècle. Après une demande du Parti populaire (PP, conservateurs), la Cour constitutionnelle annule en 2010 quatorze articles de ce statut d’autonomie, retoquant l’inscription du concept de « nation catalane » et rejetant l’usage du catalan comme langue « préférentielle » dans les administrations et les … Les arguments de Rajoy pour imposer la dictature en Catalogne sont un tissu de mensonges. L’indépendance de la Catalogne, même amicale, entraînerait également un appauvrissement brutal de la région, ce qui se traduira par une chute de 15 à 20% de son PIB. Au départ, le conseil devait diriger la Catalogne depuis Bruxelles après la déclaration d’indépendance. « Décalaration d'indépendance de la Catalogne » n'indique donc pas que l'article concerne uniquement la déclaration de 2017. Toutes les tentatives ayant échoué, l’indépendance est la seule issue possible. A coups d'arguments historiques, économiques, et politiques, partisans et détracteurs d'un référendum sur l'indépendance de la Catalogne s'affrontent depuis des années sur une idée rejetée en bloc par les gouvernements espagnols socialistes ou … Elle se contente d’une organisation administrative qui favorise le nationalisme espagnol et nie l’existence des autres nations. Ce n’est pas le gouvernement central qui est la cause de cet impôt, mais bien la politique destructrice menée au sein de la Communauté ces dernières années. Le jugement a mis en question l’indépendance judiciaire et a privé la Catalogne de gouvernement propre, auquel elle aspire depuis longtemps. "ce ne sont pas les commerçants qui font des peuples debout" a oui ? En comparaison, le Tribunal Suprême allemand a trouvé que les länders les plus riches ne sont tenus de respecter qu’un quota de solidarité de 3,6 % de leur PIB. [v] https://blog.mondediplo.net/2015-04-06-Lecons-de-Grece-a-l-usage-d-un-internationalisme L’option indépendantiste existe mais elle reste discrète et relativement minoritaire dans la population. Depuis le début de la crise financière, les indépendantistes avaient cherché à élargir leurs appuis en convainquant une partie de la population catalane que la région serait mieux seule que mal accompagnée alors que l’Espagne s’enfonçait dans la récession. Il faisait le pari qu’elle redescendrait naturellement quand redécollerait l’économie espa… L’Espagne ne sera pas épargnée par ce phénomène, vu l’importance des échanges commerciaux entre la région et le reste du pays. Se basant sur une revendication du droit à l'autodétermination du peuple catalan, l'indépendantisme catalan défend l'idée que la nation catalane n'atteindra pas sa plénitude culturelle, sociale et … Rejoignez nos contributeurs libres, Indépendance de la Catalogne : neuf dirigeants condamnés à des peines de prison de 9 à 13 ans. sauver l'éc, Soumis par Jaume jm (non vérifié) le ven 27/10/2017 - 17:07, Je me demande pourquoi nos chères télévisions françaises ne parlent jamais des catalans du nord et de notre avis... pourtant nous sommes nombreux à avoir de la famille la bas..Mais je pense que ce qui inquiète le plus les politiques de tous pays c'est les placements qu'ils ont en catalogne ou en espagne, Soumis par gaël kani (non vérifié) le sam 28/10/2017 - 11:56. C’est notamment avec ce type d’argument que, depuis une dizaine d’années, le projet indépendantiste est sorti de la marginalité. Cette position serait sans doute imitée par d’autres pays, qui craignent aussi de voir une ou plusieurs de leurs régions faire sécession, tels que l’Italie, la Belgique ou encore la France. / Accident or State Terrorism? C’est un pays dont on peut être fier. Cet article présente intentionnellement un seul parmi les différents points de vue existant sur cet enjeu. Pourquoi nier une constitution pour laquelle on a tant lutté ? les candidatures sont ouvertes ! Pourquoi diviser un pays uni depuis de longs siècles? Le Conseil pour la République Catalane (Consell per la Republica Catalana) est une association privée présidée par Carles Puigdemont. Le 1er octobre 2017 s'est tenu en Catalogne un référendum portant sur l'indépendance de cette région autonome d'Espagne - bien que cette autonomie fut amoindrie par le gouvernement espagnol. La majorité des Catalans ne souhaitent pas l’indépendence (selon le CEO et les consultations populaires souverainistes, environ 20% est pour l’indépendence.) Ces dernières années, l’élite politique catalane ainsi que des sociétés civiles ont fait des pas importants vers l’indépendance. Cette situation désastreuse se réflète dans l’abscence d’investissement en Catalogne, que ce soit dans le domaine de l’État de providence (système sanitaire, d’éducation, d’aide sociale), que dans le développement d’infrastructures. Faute d’investissement dans le réseau ferroviaire méditerranéen ou dans des projets qui pourraient transformer l’aéroport de Barcelone en un véritable centre aérien international, la Catalogne perd de sa competitivité dans un monde globalisé. Autrement dit, chaque année, plus de 22 milliard d’euros quittent la région pour s’ajouter à la trésorerie commune, revenu de l’Etat dont la Catalogne bénéficie beaucoup moins que d’autres régions de l’Espagne. Devraient-ils quitter le pays ou supporter le catalanisme présent jusque dans les institutions ? axis françois : ou le bon faux littéraire du web ... "le un est universel et l'universel est un" jolie phrase pour ne rien décrire d'autre qu'une valeur française. Certes la Catalogne dispose d’un IRPF (Impôt sur les Revenus des Personnes Physiques) supérieur à la majorité des Communautés Autonomes. Partant, ceux qui accusent l’Espagne d’être le responsable de la mauvaise situation économique de la Catalogne se trompent complètement. Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy avait sous-estimé la montée de la vague indépendantiste, notable à partir de 2012. Alors, il est légitime de considérer que, la contribution de la Catalogne dépassant les 10% du PIB de la région, cela rappelle davantage une situation d’exploitation coloniale qu’une relation équitable entre État central et Communauté d’Autonome. Alors, il est devenu claire que l’Espagne n’a pas de culture fédérale, problème auquel elle ne souhaite même pas rémédier. Il s’agirait de quitter un État avec un déficit démocratique important, dû à une Constitution ultra-rigide, à la redoutable indépendence du pouvoir judiciaire et à la participation citoyenne insuffisante dans la vie politique (les référendums ne sont prévus que pour réformer les Estatuts et la Constitution). L’argument qui consiste à dire : « si vous vous séparez de l’Espagne, vous serez exclus de l’UE » n’est pas un argument, simplement la volonté de l’empire européen de menacer les citoyens catalans qui hésiteraient encore à franchir le pas vers l’indépendance. Il est même probable que l’Espagne pose son veto, en raison des hostilités certaines qu’il y aurait entre les deux Etats. En conclusion, le futur de l’Espagne est dans un État uni qui respecte parfaitement les singularités de ses collectivités, un État où beaucoup est fait pour s’unir et développer les solidarités plutôt que se séparer. 2° Si référendum sur l’indépendance de la Catalogne il doit y avoir, tout le peuple espagnol doit être invité à se prononcer sur ce sujet, et pas uniquement les Catalans[ii]. Le site s'adresse aux étudiants et aux chercheurs, aussi bien qu'aux décideurs politiques et aux acteurs économiques. Les juges constitutionnels ont mis quatre ans avant de prendre leur décision dans le sujet de l’Estatut d’Autonomia de 2006. Si la question économique revient souvent dans leur argumentaire, c’est que cela permet d’articuler les conséquences de la crise et la dénonciation du système fiscal. Elections municipales 2019 : le point sur les manifestations à Moscou. Tout cela considérant qu’une contribution plus importante mettrait en péril le développement de ces régions. Si l’avenir institutionnel de la Catalogne demeure incertain faute d’un accord entre les gouvernements espagnol et catalan similaire à celui conclu au Royaume-Uni par David Cameron et Alex Salmond pour un référendum d’autodétermination en septembre 2014, la revendication d’indépendance catalane provoque un débat politique européen de plus en plus intense. 5° Les promesses des régionalistes catalans sont mensongères envers les Catalans eux-mêmes puisqu’ils promettent d’obtenir une indépendance dans le cadre de l’Union européenne. Ce qui se cache derrière l’opposition entre États-nations et régionalismes, c’est en réalité la distinction entre d’une part, une conception politique de l’appartenance nationale et d’autre part, une appréhension de la nation comme « communauté substantielle »[v]. Depuis de nombreuses années elle se bat pour obtenir son indépendance. La Catalogne a revendiqué dimanche soir le "oui" et doit décider de la stratégie à adopter face à un gouvernement espagnol fragilisé mais qui réfute la validité du scrutin. 4° Peu de personnes parlent du caractère ethno-tribal des mouvements indépendantistes et particulièrement du régionalisme catalan. (ENGSUB) MH17 : Accident ou Terrorisme d’Etat ? Pourtant, tous les Catalans ne sont pas pour l’indépendance, nombreux sont ceux qui imaginent leur futur en tant que des citoyens espagnols. Au niveau de l’Union Européenne, l’intégration de la Catalagne en tant que pays membre à part entière nécessiterait du temps, car l’accord unanime de tous les pays membres est requis. Elles font pourtant partie du Royaume d’Espagne. En 2017, Société civile catalane avait organisé des manifestations massives à Barcelone contre l’indépendance, une question qui divise les habitants de la région du nord-est de l’Espagne. En 2006, le Parlement espagnol adopte un nouveau statut qui renforce l’autonomie de la Catalogne (Estatut d’autonomia de Catalunya) et dont le préambule la définit comme « nation » à l’intérieur de l’Etat espagnol. J.C : Mais t'es sérieux ? Ils étaient dailleurs nombreux, très nombreux (environ 500 000) à défiler hier pour récla… L'indépendantisme catalan ou séparatisme catalan est un courant politique du nationalisme catalan qui revendique une Catalogne indépendante de l'Espagne ainsi que l'instauration d'une République catalane. En fin, pour conclure l’argument économique, il faut parler de la question financière à laquelle les indépendentistes se réfèrent tout autant. Indépendance de la Catalogne : les raisons d'une crise historique en Espagne. Si vous souhaitez vous associer au projet Duel Amical, envoyez nous votre CV accompagné d'unecourte lettre de motivation (200 mots maximum) mentionnant le pays et le poste auquel vouspostulez recruitment.duelamical@gmail.com Nous reviendrons vers vous très rapidement.Cliquez ici pour plus d'informations. Depuis la deuxième moitié du XIXe siècle, nous les Catalans, cherchons un accord commun avec l’Espagne pour faire du pays un État multinational, qui respecte les caractéristiques culturelles et historiques propres à la Nation catalane. une contribution libre de Tan-Toan Nguyen. Les principaux responsables européens, dont Emmanuel Macron, ont rapidement réagi à la proclamation d'indépendance de la Catalogne en réaffirmant leur soutien au gouvernement espagnol. Or, il est très probable qu’en cas d’indépendance de la Catalogne, l’Espagne refuserait que cette dernière puisse réintégrer l’UE[vi].

Domaine Fontainebleau Montréal-nord, Valet De Trèfle Nom, Pas De Différence Entre Adsl Et Fibre, Crack Abonnement Karafun, Karaoke Comme D'habitude, Course Auto Petit Budget, Jogging Cr7 Junior, Bruxelles Rotterdam Vélo,

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *